Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu

  • Type de poste : Affectation ou contrat
  • Ville : Saint-Jean-sur-Richelieu
  • Expérience requise : Sans
  • Statut : Temps partiel

Partagez cette offre avec vos amis:


Description du poste

Emploi au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu
Le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu est à la recherche d’un.e enseignant.e dans le domaine de l'histoire de l'art.
 
Le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu est un établissement d’enseignement supérieur bien établi dans son milieu, dans sa région. Le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu a comme vision : un milieu à taille humaine, une éducation globale et des rêves à portée de main. Le Cégep offre à son personnel, entre autres, une expérience unique où les expertises sont reconnues et la collaboration foisonne.
 
Le Cégep offre une gamme d'avantages sociaux des plus intéressants dont notamment :
  • Un mois de vacances par session d’enseignement;
  • Le régime de retraite de la fonction publique québécoise (RREGOP);
  • Un programme d'activités physiques pour le personnel;
  • Un environnement riche et stimulant.
Vous possédez les qualifications et les qualités que nous recherchons, nous recevrons avec intérêt votre candidature!
 

 
ENSEIGNANT.E EN HISTOIRE DE L’ART
 
Sommaire de l'emploi
 
Tâche à temps partiel – début prévu le 22 août 2022:
  • Courant et design 2
    • 1 groupe de 3 heures par semaine, soit 1 bloc de 3 heures;
  • Critique et esthétique
    • 1 groupe de 4 heures par semaine, soit 2 blocs de 2 heures chacun.

Exigences

  • Maîtrise dans la discipline.
  • Est souhaitable un ou l'autre des éléments suivants :
    • Expérience d’enseignement collégial et/ou universitaire;
    • Implication professionnelle.

Conditions de travail

  • Tâche à temps partiel – début prévu le 22 août 2022

 
Pour postuler
 
Les personnes qui désirent déposer leur candidature doivent faire parvenir par courriel leur curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation à [email protected].
 
Le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu souscrit à l’accès à l’égalité en emploi pour les personnes visées par la loi, soit les femmes, les autochtones, les minorités visibles et ethniques ainsi que les personnes handicapées. Seules les personnes rencontrées en entrevue recevront une réponse écrite.